vendredi 12 octobre 2012

LE CHANT DES ATOMES


le chant des atomes
la forêt
l'être conscient
une pulsation

la forêt sur le flanc
la respiration des arbres
des yeux dans les branches
l'écureuil, la corneille

l'être conscient, épris
l'étreinte du rêve
une question sans réponse
le dieu de l'Absence

une pulsation au fil des nombres
le souffle mathématique
la voix du zéro
la symphonie des décimales

le chant des atomes
ce sont apparemment des mots lancés au hasard
comme les pierres jetées par le guide hésitant
en zone interdite




::: ::: :::

Image : Décimales



jeudi 4 octobre 2012

L'EXISTENCE SANS CONDITION


tous tes rêves n'en font qu'un
un rêve, une condensation
le résultat d'une certitude
l'existence sans condition

tu flottes dans les airs
tu te vois toi-même
tu revisites tes erreurs
en vérité il n'y a pas de mensonge

le rêve, là-bas
toi, ici
entre vous deux : Un pont
petit passage payant

la main du gardien dans ton sac
c'est plus tard que tu sauras
ce qu'elle a pris
laquelle de tes bonnes raisons

les habitants du rêve viennent à ta rencontre
l'infini est infiniment beau
l'Amour, c'est
l'existence sans condition




::: ::: :::

Photo : Carte






mercredi 3 octobre 2012

JE ME SOUVIENS DU SOLEIL


aujourd'hui j'ai cru
la pluie venait, allait tomber
son bruit dans la cour
c'était pas vrai, pas la pluie

j'ai regardé
vieux programmes télé
héros de mon enfance
chansons qui m'enchantaient

je ne sais pas
comment te dire
la poésie qui m'échappe
les mots que je ris d'eux

que je vis avec eux, c'est moé
où est-ce qu'ils vont les drôles, les mots
la nuit, je me souviens du soleil 
un jour avec le père de mon père

quelque part, j'étais petit garçon
c'était la tombée du jour
dans un village quelque chose de connu
que j'ai oublié




::: ::: :::

Photo : Automatismes






S'abonner par email